Interview de Luc Ganci

 

A l’occasion de la sortie de son  deuxième single « I.O.N.A  » , Luc Ganci  s’est prêté à une jolie interview .

Découvrez  dès maintenant son parcours professionnel et ses petites habitudes quotidiennes.

Sa vie professionnelle : 

1) Combien d’accords utilises-tu en général pour créer une chanson ?  Une dizaine environ.

2)Qu’est-ce qui t’a poussé à écrire des chansons , à devenir chanteur-compositeur? Très jeune déjà, j’écrivais beaucoup de textes philosophiques et parallèlement,j’ai appris la musique.
Depuis tout petit, des mélodies se bousculaient dans ma tête, je pense que c’est la frustration d’être le seul à les connaître qui m’a à un moment pousser vers la composition.
Mes premiers morceaux, bien qu’étant d’un niveau très moyen, ont été magiques pour moi, car je donnais enfin vie à des chansons qui n’existaient pas et que je n’aurais jamais pu entendre à la radio…

3) A quel âge as-tu pris le virus de la musique ? Vers l’âge de 12 ans.

4) Quelles ont été tes influences artistiques ? Queen, les Beatles, Toto

5) Comment as-tu rencontré Véronique Sanson ? Par l’intermédiaire d’un ami qui travaille avec elle depuis quelques années et qui m’a appelé un jour pour remplacer son guitariste au pied levé.

6) Ton premier single s’appelle « Le grand saut « . Quel as été ton plus grand saut dans la vie ? Le jour où j’ai décidé de tout quitter, mon boulot, ma petite amie, mes amis, ma famille, pour venir m’installer à Paris.

7)Comment l’as tu composé ?  Je l’ai écrite à la suite d’un saut en parachute.
Pour ce qui est de la musique, je suis parti sur un rythme souk, puis pour le refrain, je voulais être à la limite du rap avec beaucoup de débit et finir par une envolée que le public puisse reprendre en choeur afin de rappeler le thème de la chanson.

8) Quand sortira ton premier clip ? ton premier album ? On peut avoir des infos croustillantes ?Nous n’avons pas encore fixé de date, car pour le moment je travaille d’arrache pied pour que cet album se rapproche le plus possible de ce que je suis.

9) Dans quelle salle rêverais-tu de faire un concert? L’Olympia

 Capture d’écran 2014-04-27 à 20.13.51

Sa vie personnelle 

10) Quelle est l’application sur ton smartphone dont tu es addict ?  L’enregistreur vocal

11) Un petit secret à nous partager ? Une anecdote plutôt, un soir lors d’un concert, Louis Bertignac s’est trompé de guitare et a pris la mienne pour jouer cendrillon en acoustique.
La même guitare sur laquelle je reprenais cette chanson avec mon groupe quand j’avais 15ans.
Un grand monsieur et une grande chanson.

12) Quel est l’objet que tu ne quittes jamais ?  Ma carte bleue (rire)

13) Concernant tes bonnes adresses , quel est ton QG ? J’ai un ami qui tient une paillote « La Vagalame » sur le quai de la gare, au pied de la bibliothèque François Mitterrand, un endroit que je recommande, à fréquenter sans modération.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *